Connect with us

Display

Comment est calculé le CPC ?

Le monde de la publicité digitale en cette nouvelle ère de la technologie est régi par des règles bien spécifiques. S’offrir un service de publicité aujourd’hui nécessite des coûts qui varient en fonction du type de publicité demandée. Ces coûts sont calculés de différentes manières, suivant des principes bien définis. Cet article vous explique comment est calculé le CPC.

Quelques notions sur le CPC

Le CPC, ou encore le Coût Par Clic, est, comme l’indique l’expression, le montant payé par un annonceur pour chaque clic dirigeant les clients vers son site web. C’est, en général, le prix à payer pour obtenir un clic sur une publicité. Ainsi, chaque clic effectué sur un espace publicitaire engendrera un certain montant au site support.

Il s’agit d’un modèle de tarification publicitaire pour les campagnes de référencement payant. Il est évalué par une méthode d’enchère en fonction des mots-clés utilisés. Les sites classiques de contenus ont généralement un coût par clic fixe qui n’est soumis à aucune variation lors de la campagne publicitaire.

En réalité, il existe trois types de Coûts Par Clic dans une campagne AdWords. Il s’agit des Coûts Par Clic maximum, réel et moyen. Le CPC maximum est le montant le plus élevé que l’annonceur est prêt à dépenser pour chaque internaute qui clique sur sa publicité. Quant au CPC réel, il représente le montant finalement facturé pour chaque clic. Le plus souvent, le CPC final que paient les annonceurs est en dessous de leur limite maximale qu’ils avaient fixée. Le CPC moyen représente la moyenne du coût des clics.

Il convient de rappeler que l’objectif du CPC est d’aider les promoteurs à générer du trafic sur leurs sites web. Il permet également une conversion rapide sur le site web de l’annonceur et facilite le calcul du retour sur investissement.

Le calcul du CPC

En fonction des négociations entre le site support et l’annonceur, le coût à payer pour chaque clic sera plus ou moins élevé. Le facteur qui est le plus mis en évidence est la fréquentation du site. Généralement, lorsqu’un support possède un grand nombre de visiteurs par jour, il propose un CPC plus élevé.

Cependant, la formule appliquée pour le calcul de ce coût est une formule standard et généralisée. Pour connaître le montant que l’annonceur aura à dépenser pour chaque clic menant vers son site, il lui suffit de diviser son budget total par le nombre total de clics.

Toutefois, afin de profiter pleinement de sa campagne CPC, l’annonceur devra opter pour le CPC qui lui donne la possibilité de tirer profit de sa démarche marketing. De ce fait, il doit s’assurer que le CPC n’explose pas son coût d’acquisition. Il pourra alors bénéficier d’un retour sur investissement positif si sa campagne est réussie et que les différents clics deviennent des conversions sur son site.

En ce qui concerne le site hébergeur, il doit se concentrer sur l’acquisition de trafic. C’est, en réalité, ce trafic qui est en fonction du nombre de visiteurs mensuel qui fixera le coût par clic à exiger à l’annonceur pour afficher ses publicités.

Outre les autres méthodes de tarifications publicitaires, le CPC demeure l’une des méthodes les plus utilisées pour l’atteinte d’une bonne visibilité.

Continue Reading
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tendance